19/05/2016

Gérant directeur d’Agence

Le directeur d’agence de pompes funèbres est en charge de la direction administrative et financière de l’entreprise.
Description du poste
Il veille à la qualité des prestations fournies, aux résultats de l’entreprise et encadre le personnel.
• Gestion d’entreprise : stratégie et planification de l’activité de l’entreprise, gestion et administration des moyens et des ressources, gestion du personnel, relations externes, achats de produits et d’équipements
• Activités funéraires : accueil des familles et organisation des obsèques, animation de cérémonies, vente de prestations, contrôle de la qualité des prestations et de leur perception par les clients
À l’embauche, le salaire minimum d’un directeur d’agence de pompes funèbres est de 2 221,10 € brut par mois.
Comment devenir Directeur d’agence de Pompes funèbres ?
Par le biais de son entreprise, le futur directeur d’agence de pompes funèbres doit suivre une formation définie par le décret n° 2012-608 du 25 avril 2012.
Il s’agit de la formation pour devenir Conseiller funéraire ainsi que d’une formation complémentaire de 42 heures soit 6 jours. Au total, la formation représente 182 heures de formation.

Objectifs de la formation
Préparation à l’examen pour le diplôme de conseiller funéraire et suivi de la formation complémentaire obligatoire visant à Assurer la direction administrative et financière de la structure et du personnel (Art. D. 2223-55-2 et s. du CGCT)

Moyens pedagogiques

Projections de présentations, d’exercices et de vidéos
Cas pratiques, QCM, jeux de rôles
Visite sur site des équipements funéraires
Remise d’un support pédagogique recouvrant tout le programme obligatoire

DUREE
182 heures soit 26 jours de formation théorique (7 heures/jour) réparties sur 2 modules :

Module Préparation au diplôme de Conseiller funéraire de 140 Heures
Module complémentaire Dirigeant ou gestionnaire d’une entreprise funéraire de 42 heures

70 heures de formation pratique au métier de conseiller funéraire dans un établissement funéraire.

Contenu
Module Préparation au diplôme de Conseiller funéraire :

Hygiène, sécurité et ergonomie
Législation et réglementation funéraire
Psychologie et sociologie du deuil
Pratiques et rites funéraires
Conception et animation d’une cérémonie
Encadrement d’une équipe
Produits, services et conseil à la vente
Réglementation commerciale

Module complémentaire Dirigeant ou gestionnaire d’une entreprise funéraire :

Connaissances générales relatives à la gestion des entreprises

Sanction de la formation :

Formation théorique : examen en vue de l’obtention du diplôme de conseiller funéraire (épreuve écrite de 80 questions et entretien individuel de 15 mn avec le jury)
Formation pratique : évaluation du stage obligatoire de conseiller funéraire par le tuteur
Attestation de présence délivrée par le centre attestant que le stagiaire a suivi la totalité de la formation obligatoire.

Interview de Raphaël CONFINO, 38 ans, directeur des pompes funèbres L’Autre Rive depuis neuf ans.
• Qu’est-ce qui vous a conduit à exercer ce métier ?
Je voulais travailler dans une entreprise très axée sur la personnalisation autour du deuil : je l’ai donc créée car je trouvais que c’était ce qui manquait le plus dans l’offre préexistante. Pour moi, la qualité des rapports humains avec les familles est quelque chose de très enrichissant sur le plan personnel. De plus, au cours des obsèques auxquelles j’avais assisté, j’avais ressenti une grande frustration de la famille parce que la cérémonie ne reflétait ni le défunt, ni celui de la famille. Cette voie m’a donc semblé naturelle.

• Par quelle voie y êtes-vous parvenu ?
J’ai commencé par beaucoup me renseigner : j’ai lu beaucoup de documentations juridiques, de livres sur la psychologie du deuil et les obsèques. Je travaillais alors pour une entreprise qui s’occupait de la conception scénique des musées et des spectacles, j’ai donc utilisé mon Congé Individuel de Formation pour effectuer la formation habilitante de niveau 6. J’ai commencé par travailler pour un grand groupe où j’ai pu mettre tout ce que j’avais appris en application et connaître les ficelles du métier. Enfin, j’ai investi mon argent personnel dans L’Autre Rive, et tout a commencé !

• Quelles satisfactions en retirez-vous ?
J’aime pouvoir aider les familles dans un des moments les plus difficiles de leur vie. Ce métier m’a également permis de ne plus ressentir cette grande crainte que j’éprouvais en pensant à ma propre mort ou à celle de mes proches. Enfin, j’éprouve la très grande satisfaction d’avoir créé une entreprise novatrice reconnue à la fois par le milieu et par le grand public pour ses particularités et son savoir-faire.

• Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un voulant devenir Directeur d’agence de pompes funèbres ?
Je lui conseillerais d’avoir toujours envie d’en apprendre d’avantage sur le milieu, les familles, les cultes, etc. Il doit également être généreux de son temps de travail et de ses connaissances. En plus de cela, l‘idéal serait qu’il soit confronté à toutes les tâches des métiers du funéraire y compris les moins gratifiantes. Il faut enfin accepter de prendre des responsabilités.